Des formations pour soutenir les salariés-parents

Des formations pour soutenir les salariés-parents

Rilato se préoccupe de cette question complexe pour son retentissement sur la qualité de la relation parent-enfant

 

L’articulation entre vie familiale et vie professionnelle n’est pas aisée. Si les enfants sont souvent au cœur de cette problématique, la relation éducative l’est aussi. L’enjeu est donc important de soutenir les salariés parents en réfléchissant comment prendre en compte cette situation particulière avec chacune de ses spécificités.

       

Rilato a choisi de l’aborder sous l’angle de l’impact sur les jeunes enfants.

 

 

Nous nous intéressons aux exigences de la vie de famille, aux obligations professionnelles qui interfèrent sur l’éducation de ces derniers.

 

 

Cette discordance entre les deux sphères créee des impacts important au niveau des familles des individus.  Le travail conflit famille a des conséquences non négligeables sur la famille et ses membres ;Le conflit de temps le temps passé dans rend la personne non disponible pour s’investir dans un autre rôle. 

 

Le manque de temps : une source de stress et d'insatisfaction pour les parents

 

Cette difficulté à concilier vie familiale et travail se manifeste par un degré élevé de stress, lié au sentiment de manquer de temps, au sentiment de «faire-mal».

Ceci est vrai pour les pères ou mères en situation de monoparentalité qui occupent un temps complet.

Il a des effets négatifs dans l’articulation de ces deux sphères sur la santé, le bien être, la vie conjugale et familiale ; cela impacte la satisfaction face à la vie en général, face à la vie de famille.

L’impact sur la santé psychique du parent a un retentissement certain sur la qualité des relations avec le conjoint mais également  sur celles entretenues avec l’enfant.

 Les femmes se disent épuisées par le cumul des tâches (travail, tâches ménagères, soins aux enfants, activités avec le conjoint) ;

Et indiquent se sentir coupables d’avoir à pratiquer une activité physique pour elles, au dépend du ménages, du temps passé avec les enfants ou en famille. 

Les conséquences sur la vie familiale

 

Le degré de tension entre la vie familiale et les obligations professionnelles  diminuent  l’entente conjugale : cela conduit à une insatisfaction dans la relation de couple.  La longue liste des activités peut conduire un sentiment d’anxiété et de surcharge qui peut  se traduire par des sentiments de retrait.  

Qu’en est de l’absence de la mère, parce que impliquée professionnellement  sur le développement de l’enfant ? Les avis sont partagés. Pour certains parents, le retentissement est certain. Pour d’autres il n’en est rien. En fait, le statut d’emploi de la mère n’influence pas le comportement des enfants.

Par contre, les pères et les mères ont tendance à se dire moins satisfaits de leur « performance » en tant que parent et que le travail nuit à l’exercice de leur rôle parental.

Il semble que seules les mauvaises conditions de travail d'un des deux ou des deux parents qui aient un réel impact sur le comportement des enfants.

 

Rilato conciliation travail famille

C'est la qualité du temps passé avec les enfants qu'il convient d'interroger

 

La conciliation travail–famille a un impact sur la vie professionnelle des individus ; les personnes qui  ont des difficultés à concilier leurs obligations professionnelles et leur vie familiale sont moins satisfaites de leur emploi que celles qui n’éprouvent pas de difficulté particulière.

 

Les acteurs du monde du travail n’ont pas encore pris la mesure de l’intérêt qu’ils ont à favoriser et à soutenir activement la conciliation des obligations familiales avec celles du travail, ni de la responsabilité qui sont les leurs. 

 

Les familles où les mères occupent un emploi à l’extérieur du ménage, les deux parents vont plus souvent partager du temps avec leurs enfants, les aider dans leurs travaux scolaires. Les mères compensent la diminution du temps qu’elles consacrent aux soins physiques  à leurs enfants par d’autres types d’activités susceptibles d’enrichir leur relation à l’enfant pour favoriser letemps de qualité. Les pères augmentent leur implication auprès des enfants quand la mère occupe un emploi à l’extérieur.

Des formations d'un nouveau genre

 

L’articulation entre vie familiale et vie professionnelle n’est donc pas chose facile.

 

Si les enfants sont souvent au cœur de cette problématique, la relation éducative l’est aussi.

L’enjeu est donc important de soutenir les salariés parents en réfléchissant comment prendre en compte cette situation particulière avec toutes ses spécificités.  Apprendre «à demander» de l'aide,  réfléchir à ses priorités, gérer son stress, ses émotions, son temps,….c'est déjà s'engager vers le mieux.

 

  Les formations à l’équilibre  travail-vie personnelle ont pour ambition de développer:

 

          Les compétences, les connaissances et la compréhension que les parents ont du développement de leur enfant

          Les compétences, les connaissances et la compréhension que les parents ont du développement de leur enfant

         La confiance dans leur capacité à être des « parents habiles »                               

          La réflexion sur la qualité des interactions parents-enfants et sur la façon de les améliorer

 

Ce type d'actions a des répercussions positives dans l’articulation de vie professionnelle et la vie personnelle. En améliorant leur équilibre travail-vie personnelle, les salariés-parents gagnent en connaissance, en compréhension, en confiance. Ils sont en capacité de gérer efficacement, et sans aide extérieure, leurs difficultés tant au travail qu’à la maison.

La relation à l’enfant, s’en trouve enrichie. 

 

Un site conseillé: www.travailfamille.com